Maîtriser le français dans ses missions de téléopérateur

Relève le défi de réussir chaque mission en tant que téléopérateur en usant du français !

Accueil > Boutique > Parcours > Maîtriser le français dans ses missions de téléopérateur
36 900 Ar

Ce parcours comprend :

  • Plusieurs cours à suivre et tests à réussir
  • Certificat à obtenir
  • Documentation et liens utiles
  • FORUM pour les partages
En ligne

9 h 10 min

Prérequis

  • Un niveau débutant en français
  • Des connaissances de base en téléphone

Ce que tu apprendras :

  • Explorer les compétences en langue à maîtriser dans le métier de téléopérateur
  • Contourner toute situation en ta faveur grâce au français
  • Dépasser tout problème de stress au moyen du bon usage du français

    Description

    Avec l’essor de nouvelles stratégies de vente, de nombreuses techniques émergent actuellement. Plusieurs d’entre elles se font soit via internet soit par téléphone. Cette situation voit également l’émergence de nombre de métiers. Parmi ces métiers en
    plein essor, nous pouvons citer celui du téléopérateur.

    A proprement parler, sans passer par des analyses d’usage, le téléopérateur travaille au moyen du téléphone. Il mobilise comme médium une langue, celle qu’il partage avec ses prospects. En ce sens, la maîtrise de ces deux outils : le téléphone et le médium
    langue, demeure l’essence même de sa fonction.

    Le téléphone : un outil à usage pas commode

    Le téléphone constitue en soi un outil à part entière, sur lequel repose l’effectivité des tâches du téléopérateur.

    En effet, formant un canal de communication facilitant dans un premier temps, son usage requiert le respect de plusieurs règles. Pour s’y livrer, un téléopérateur doit acquérir des habitus propres au téléphone : son fonctionnement, les options qu’il offre,
    les contraintes qu’il présente. 

    Dans un second temps, l’usage du téléphone peut s’avérer difficile pour ceux qui n’ont pas l’habitude de l’utiliser de façon courante. D’autant plus que l’usage est à but professionnel, le recours au téléphone peut devenir source de stress et de peur.
    Un facteur paralysant le métier de téléopérateur.

    Ainsi, bien d’acteurs dans le domaine rencontrent des problèmes au moment de passer l’appel car le simple fait de s’entretenir avec les interlocuteurs paraît parfois irréalisable.

    Le français : une maîtrise à potentialité réelle

    Dans un contexte francophone où la plupart des prospects parlent français, la maîtrise de celui-ci reste obligatoire pour tout téléopérateur en mission dans le secteur.

    Toutefois, maîtriser le français revient à cerner les différentes compétences qui cadrent son usage dans une situation donnée. Parmi ces compétences, celles requises par le métier de téléopérateur incluent la dimension orale et écrite de la langue que
    ce soit dans la compréhension que la production.

    Le français au cœur du métier de téléopérateur

    L’usage du français dans les missions de téléopérateur va de soi lorsque les clients sont des Français ou des francophones.

    La langue dans toute transaction au téléphone assure la bonne transmission des messages et contribue à la réussite des missions menées.

    C’est d’ailleurs le véhicule de toute première impression au téléphone. Son usage doit être maîtrisé et courant.

    L’usage de la langue doit également être conforme aux circonstances abordées au téléphone. 

    En sachant que ce dernier peut occasionner plusieurs types de situations.

    Force est toutefois de constater que tout l’usage de la langue dépend des objectifs de chaque mission et des services/offres mis en proposition par téléphone.

    Maîtriser le français : réussir ses missions à 95 %

    En adhérant complètement à la nécessité de maîtriser le téléphone et ses fonctionnalités, nous restons convaincus que la maîtrise de la langue demeure plus importante dans le métier de téléopérateur.

    Appréhender chaque situation au téléphone requiert le recours bien pensé à la langue. Les réponses à des questions, les formules de politesse propres au téléphone, tout ceci se fait par le biais de la langue. Toute mission se faisant au téléphone passe
    par une introduction, un développement et une conclusion. Et le tout prend forme grâce à la langue.

    Ce qui nous mène à conclure que presque la totalité des missions de téléopérateur est assurée par la langue et l’usage qu’en fait le téléopérateur.

    Destinataire

    • Tout individu désirant débuter dans le métier de téléopérateur
    • Tout professionnel ayant besoin d’aiguiser ses capacités linguistiques en français

    Auteurs

    Les cours dans ce parcours ont été conçu grâce à la collaboration d’un professionnel de la communication avec la langue française.

    Ce parcours contient les cours SKIILLZ suivants :

    Français-B2 pour téléopérateur : Production écrite et autres compétences
    2 heures
    9 000 Ar

    Utilise ton français et fais asseoir ta notoriété dans tes échanges avec ce cours !

    Français- B1 pour téléopérateur : Production orale
    1 h 40 min
    9 000 Ar

    Écrire correctement en français est important, mais le parler parfaitement est aussi indispensable.

    Français-B2 pour téléopérateur: compréhension de l’oral et des écrits
    2 h 10 min
    9 000 Ar

    Fais de ton mieux et mets ton français au centre de ton métier de téléconseiller !

    Français- B1 pour téléopérateur: Production écrite
    2 h 10 min
    9 000 Ar

    Écrire correctement en français, tu y parviendras à travers ce cours.

    Français-B1 pour téléopérateur: compréhension de l’oral et des écrits
    1 h 10 min
    9 000 Ar

    Tu connaîtras des progressions dans la compréhension de la langue française.

    Soyez le premier à laisser votre avis sur “Maîtriser le français dans ses missions de téléopérateur”

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    SKIILLZ te propose également